Pourquoi est-ce difficile de changer?

Capture du 2016-06-30 10:34:14

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gregory_Bateson

« … les thérapeutes se sont intéressés aux possibilités de changement que recèle la situation de crise (voir aussi les structures dissipatives de Ilya Prigogine). Comme le souligne Prigogine, « si différents régimes sont possibles avec des molécules, des régimes beaucoup plus variés et plus nombreux sont possibles dans les communautés humaines. » Cette vision a amené les thérapeutes à penser la situation de crise comme un moment privilégié de l’intervention contrairement à l’idée généralement admise selon laquelle on ne travaille pas avec les gens dans l’urgence et dans la crise (il faut d’abord apaiser la souffrance). Ainsi, le « client » de l’intervention thérapeutique est une personne en souffrance, c’est-à-dire loin de son point d’équilibre, et prête à faire quelque chose pour atteindre un nouvel équilibre. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Palo_Alto

« Mais plutôt que de pousser l’analyse de cette façon, c’est la créativité, l’humour, ou tout ce qui permet la spontanéité qui est le mode de résolution recommandé et proposé aux personnes qui doivent y faire face, car cela crée nécessairement un espace de possibilité, d’autant plus investi que le besoin est grand. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_contrainte

AsterixCorseSoeur3

schema_burn_out

http://www.atlantico.fr/decryptage/trois-plus-grosses-erreurs-eviter-faire-avec-vos-enfants-sans-culpabiliser-pour-autant-burn-out-enfants-beatrice-milletre-2616371.html

http://www.le-genie-est-en-toi.org/fichiers/La_Double_Contrainte.pdf

b3c013b6

5bd0b36e0eba6be7cb0df0ee44d089d8

double-contrainte-ned-stark-pilar-lopez-sophro.png

https://pilarlopezsophrologue.wordpress.com/2013/07/15/le-ned-stark-peut-il-sassouplir-avec-un-peu-de-cajoline/

Ha, je l’aime bien celle-là, une nouvelle découverte sympa !😀

sophrologie-pilar-lopez-feuilleton-serie-c3a9tc3a9-2012-changer-rester-soi-mc3aame

https://pilarlopezsophrologue.wordpress.com/2012/07/10/feuilleton-de-lete-2012-changer-pour-rester-soi-meme-08/

Je suis parfois désespérée mais je me soigne !

Bon, là ce n’est pas mon père mort et enterré mais bien …ma mère, ma sœur et tout mon entourage …

13876659_1683511131973679_235222796086434548_n

…plus, ben, de temps à autres mon amoureux qui craque … 13906744_1168794396475645_3301832034749479674_n

… alors pour me remettre de mes émotions trop fortes que je suscite avant tout à moi-même…

13709849_10208950541193256_6417120582626693402_n … à gérer…

…je me soigne avec ceci …13913662_1114906281929603_1856218136613260479_oIMG_0013  …avec toujours de l’espoir vu que « j’ai la foi » : …

51LmVZdSt+L._SX195_

http://www.babelio.com/livres/Lambert-Eh-bien-dansons-maintenant-/840076

… un peu de cela …

dd6c9bfe12f84904bd375c603d6c0475 … de ceci …

TIC TOC

… de ceci …

13934991_1144499308956648_8363603998430105870_n

… avec le manuel qui va avec :

http://www.editions-tredaniel.com/quand-rien-ne-marche-apprenez-ne-rien-faire-p-6511.html

… une pointe de sel …

 

http://www.wakeupinfo.fr/2016/06/peut-on-dire-que-lhumour-sauve-le-monde.html

… photo de l’oeuvre d’un.e autre artiste contestataire de mon quartier !!😀

IMG_0008

…et, enfin comme les hommes, je préfère un petit coup derrière la cravate que me forcer à avaler des couleuvres et des médocs pour « jouer aux 3 singes « qui ne voient pas, n’entendent pas et ferment leurs gueules… 13754488_10153872809177861_1469321788051668814_n

… bon, je crois que ceci sera mon dernier article avant une bonne semaine que je vous souhaite la plus agréable et créative possible !🙂

 

It’s okay to cry boys ! … and it’s okay to scream girls !

… vu que je ne pouvais plus publier, partager, etc. sur Facebook jusqu’à la fin août, je me contentais de lire ce que mes potes publiaient et de « gérer » mes groupes… mais j’ai découvert un autre profil de mon cadet enregistré sur mon ordi… et qu’il n’a pas beaucoup utilisé  et avec très peu d' »ami.es » (que j’ai supprimés de sa liste » et que ce « profil » dort depuis janvier… bref…comme je vais partir quelques jours enfin (j’espère) et que je ne pourrai pas être connectée à ce profil que j’ai hyper sécurisé pour ne pas encore le perturber lui et également ses ami.es … je ne vais certes pas en abuser. Je vais juste « clarifier » un chouïa les « choses de MA vie »  et publier les articles que je n’ai pu relayer sur mon mur avant que je n’en fasse un plus complet avec tout l’historique et les derniers événements comme la déclaration de la « perte de ma carte d’identité » et ma plainte dans le même commissariat (celui qui m’avait valu un séjour à l’HP …) contre le père de mes gosses…. et ni l’une ni l’autre de mes déclarations n’a été prise en compte… bien au contraire, j’ai encore dû subir des propos d’une extrême violence…mais j’ai gardé ma rage « rentrée »et suis donc sortie « libre »…et ravagée.

Bref, encore… je vais écrire vous dis-je…mais auparavant…repos et calme avec mon homme loin de la fureur et du bruit de tous et toutes…

Je vais sans doute aussi écrire avant de partir un autre article sur mes lectures ou désirs de lecture, et jeux, activités sur des sujets divers et variés…mais qui parlent tous de révolution intérieure… et extérieure, de changement d’habitudes, de changement de conditionnement, de créativité, de simplicité, d’amour, de colère, de larmes, de sérénité, de nature, de culture populaire et … impopulaire!😀

Voici déjà une vidéo … commentée sur FB par ces mots :  »

It is ok to cry as a man.

Homme ou femme, reconnaître sa vulnérabilité est une force. Dans une société où l’émotivité des hommes est perçue comme une faiblesse, ce documentaire sur une école d’arts martiaux conscientise les jeunes (principalement hommes) à développer et accepter leur intelligence émotive.

À voir! (sur netflix : The mask you live in)  »

http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/82097/amanda-wilkinson/paroles-et-traduction-its-okay-to-cry/

http://www.atlantico.fr/decryptage/intelligence-emotionnelle-18-signes-distinctifs-personnes-plus-capables-decoder-semblables-2019147.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/secret-intelligence-collective-femmes-christine-marsan-1963335.html

http://www.ted.com/playlists/192/10_talks_by_women_that_everyon

https://sanscompromisfeministeprogressiste.wordpress.com/2016/08/10/que-dire-a-une-femme-victime-de-violences-qui-se-confie-a-vous/

https://sanscompromisfeministeprogressiste.wordpress.com/2015/11/25/comment-venir-en-aide-a-une-femme-victime-de-violence/

http://www.marieandersen.net/livres.php?l=MO

http://www.atlantico.fr/decryptage/femmes-et-enfants-abord-sauf-que-150-naufrages-enseignent-que-ceux-qui-survivent-plus-sont-1940463.html

http://feministesentousgenres.blogs.nouvelobs.com/depot-de-plainte/

http://osezlefeminisme.fr/niquez-les-toutes-le-viol-un-jeu-denfants-pour-jacquie-et-michel/

http://www.telerama.fr/idees/l-homme-un-etre-a-consoler-sans-moderation,131957.php#acdgksE1LiDjH1bH.01

… à méditer les hommes, femmes, filles et garçons, non?

Pédopornographie naturiste …

… bon, je n’avais pas vraiment encore envie de dénoncer un « truc » dont je suis bien la seule à m’inquiéter…mais eeeeuh , voilà quoi, quand on est parano et obsédée par des pulsions castratrices hystériques comme moi on voit le mal partout, surtout le mal qui est aveuglant pour les jeunes victimes et leurs parents ou tuteur.trices…et, comme d’hab’, la communauté dans son ensemble, la société et la police censée combattre la pédo-criminalité, les violeurs, les harceleurs, etc.

Je suis « tombée » sur ce « groupe » via mon fil d’actu…. ce qui m’a encore permis de faire de l’écrémage parmi mes  « amis » Fesses-de-bouc … qui avaient dû « tomber en amour de mes fesses » plutôt que de mes articles et qui malgré leur âge mur,  avancé, voire, très avancé, se « croient » encore de « jeunes naturistes »… et pas des pédophiles, des voyeurs, voire encore … ce que l’on appelle des « sugar-daddies » …ou dans le langage de celles qui sont sorties ou sont encore engluées dans la prostitution des « vieux michetons dégoûtants » …

https://fr.wiktionary.org/wiki/sugar_daddy

http://www.journaldesfemmes.com/societe/magazine/sugar-daddy-etudiante-ou-prostituee/seeking-arrangement-mon-experience.shtml

http://www.journaldesfemmes.com/societe/magazine/sugar-daddy-etudiante-ou-prostituee/etudes-et-prostitution.shtml

Déjà, le « nom » du groupe est plus qu’évocateur : « Priscilla jeune naturiste »

https://www.facebook.com/groups/286661348388185/

… alors, la photo du groupe, je ne vous dis que cela !!! Punaise…. pppffffff….pas sortie de l’auberge moi …et mes très rares potes féministes radicales non plus…mais mes potes et potines qui se déclarent « féministes mais… » ou « plus besoin d’être féministes »…en se cachant bien la tête dans le sable…. ne sont pas mieux logé.es, faut pas croire. Car avant d’être lucide…faut avoir été aveugle… et avoir été abusé.e … et avoir abusé …plus ou moins… selon son sexe biologique généralement…

… et les photos du groupes publiées…ben…je vous laisse juges … moi, mon opinion est faite…mais je suis une dingue d’épouvantail, comme de bien entendu les autruches !

 

Alors bon, vu que ce n’est pas un groupe secret, ni même fermé, je me « permets » encore de publier une capture d’écran d’un de mes « ex-pote » qui en est membre… et pas vraiment gêné vis-à-vis de sa « bonne femme » vu que sur son propre mur il affiche bien ses préférences sexuelles …

pédophilienaturiste21

Ha oui, je suis aussi retombée sur ceci dans mes archives … c’est assez récent… est-ce que cela non plus ne vous semble pas… »bbbbbeeeeeuuuurkkk ipéca-du-jour ! » ???

perversion,sadiquespédophiles2

« Ils » m’avaient « invitée » « gracieusement »…tout juste avant ma troisième mise au banc de touche facebookien à cause de mes photos si obscènes…et ma montée en vrille habituelle quand je me fait censurer … et …que, dans la foulée, je me fasse dénigrer par mes « ami.es » plus ou moins proches… en MP ou publiquement, par mail ou au téléphone… bref, l’hystérie réelle et collective quand je commence à en avoir marre que l’on me demande d’être parfaite et cohérente et calme et posée et objective et mature…Mwouahahahahahahahaha!!!! … et de prendre mes cachets et de dormir et de fermer ma gueule ou mon ordi surtout !!! Hahahahahahaha!!!

Allez, je vais zaller voir si je suis encore membre de ce groupe-là totalement barge, parce que je me fous que certain.es se branlent sur mes photos, mais je déteste que l’on se branle avec mon cerveau et que l’on abuse et se branle sur les photos de plus jeunes et innocent.es victimes… qui ne sont pas encore devenu.es des abuseur.euses à leur tour…. et abuser de quelqu’un.e… ce n’est pas uniquement sexuel, je ne le sais que trop hein … ne venez pas encore m’expliquer ma vie et mes combats…

A bon entendeur.euse, salut !

 

L’anarcha-féminisme …

Je vais compléter cet article comme tous les autres au fil du temps et des saisons et de mes découvertes ..

Voici pour la mise-en-bouche  :

12068519_10153038859362016_6699077492990267673_o

« Je suis l’une des descendante de la famille d’Elisée Reclus et j‘ai donc bénéficié d’une excellente éducation : une éducation anarcha-féministe… du grand n’importe quoi donc pour la plupart des êtres humains. Apprendre par soi-même et tirer les leçons de ses erreurs de jugement… cela ne s’apprend qu’à la dure : en toute bonne conscience de ses actes et dans le respect réel de toutes et tous et le partage et l’amour de soi et des autres. Caroline Huens  » 

11796189_10207176589755753_6311249153233181872_n

https://www.facebook.com/groups/1763710067240110/1770656906545426/?notif_t=group_activity&notif_id=1470647650041364

« Ce groupe s’adresse à celleux qui se battent contre tous les systèmes de domination publics ET privés. Nous sommes abolitionnistes de la prostitution, de la pornographie et luttons avec acharnement contre l’érotisation de la violence. Nous sommes majoritairement athées mais n’obligeons personne à l’être. Comme nous sommes majoritairement conscientEs qu’il faut réduire nos consommations carnées, sans obliger quiconque à être végétarienNE. Comme nous sommes conscientEs qu’il faut réduire drastiquement toutes nos consommations sans obliger personne à faire vœu de pauvreté. Nous sommes pour l’abolition du travail, mais nous comprenons que la plupart d’entre nous s’accrochent à leur CDI et/ou tentent d’en décrocher un. Ne venez donc pas nous insulter avec des propos tels que « pro-voile », « putophobe » et autres discours sortis des cerveaux pervertis par le racisme et l’industrie patriarcale du « sexe ». Ce groupe n’a pas pour vocation d’être pédagogue, indulgent, diplomate pour ne pas heurter les egos mal placés de certainEs. Si vous vous intéressez à l’anarchie, nul besoin de vous faire un cours sur le sujet. De même, si vous vous intéressez au féminisme, je crois que vous êtes capables d’être autodidactes et de ne pas monopoliser notre temps à vous expliquer ce que sont les « mansplaining », le « tone argument », les « male tears », les « nices guys », les « not all men », l' »empowerment », le « check tes privilèges », les « femmes de droite », « l’intersectionalité des systèmes de domination », etc.🙂 Nous ne voulons pas l’égalité des droits entre les humainEs, nous voulons la LIBERATION des humainEs. Nous ne voulons pas l’égalité tout court, nous voulons la diversité. Nous voulons que chacunE donne selon ses moyens/capacités et reçoive selon ses besoins. Nous ne sommes pas pacifistes au prix de notre liberté.https://www.youtube.com/watch?v=SghYv6-DoxA

Quelques pistes tout de même pour celleux qui débutent 😉
http://refractions.plusloin.org/IMG/pdf/2412_1_.pdf
http://joseph.dejacque.free.fr/ecrits/lettreapjp.htm
http://sisyphe.org/spip.php?article1063
https://antisexisme.net/2012/12/20/les-femmes-de-droite/
http://lioneldavoust.com/2014/not-all-men-ou-largument-du-oui-mais-pas-moi/
https://cafaitgenre.org/2013/08/26/arguments-anti-feministes-2-tu-es-trop-agressive-cela-nuit-a-ton-message/
http://refractions.plusloin.org/IMG/pdf/2412_1_.pdf
http://partage-le.com/2015/02/etes-vous-un-anarchiste-la-reponse-pourrait-vous-surprendre-david-graeber/

https://tradfem.wordpress.com/2016/03/27/meghan-murphy-definir-le-feminisme-voici-pourquoi-il-nous-faut-etre-radicales-dans-notre-mouvement/
https://tradfem.wordpress.com/2015/12/18/natasha-chart-la-plus-sexy-des-oppressions/
http://sisyphe.org/spip.php?article4511
https://blogs.mediapart.fr/nora-kervroedan/blog/201215/mon-feminisme-vous-parle

Caroline Huens  »

https://www.facebook.com/groups/794012610719692/?fref=ts

« L’anarchisme donc comme un travail permanent sur soi-même. Comme une
recherche de nouveaux modèles de vie. Et pour cette recherche je trouve le plus de matériel valable dans le mouvement féministe. Ce sont en effet les différentes vagues féministes qui ont le plus remis en cause nos structures de vie personnelle. Par exemple, le conditionnement genré d’individues en genres opposés; la suprématie des hommes sur les femmes ; le conditionnement d’individues en hétérosexuelles ; le conditionnement des relations amoureuses (hétérosexuel, fidèle, inégalitaire, non libre,dépendant). En analysant le conditionnement politique de la sphère du relationnel/personnel, les féministes vont jusqu’à la racine du mécanisme de pouvoir patriarcal. »

http://refractions.plusloin.org/IMG/pdf/2412_1_.pdf

http://theories.feministes.pagesperso-orange.fr/partie%205/5-II.htm

Trois figures de femmes anarchistes à (re)découvrir

« Constatant que cette exigence absolue n’est pas de mise lorsqu’il est question d’autres types de régime, dont le libéralisme qui connaît pourtant certaines incohérences, j’en suis venu à penser comme d’autres anarchistes que l’objectif rhétorique de tels questionnements est d’écarter toute réflexion sur les potentiels de l’anarchisme en soulevant un seul problème ou en donnant un seul exemple contradictoire. Ou, pour le dire plus brutalement, que « le recours à la “nature humaine” comme argument contre l’anarchisme est tout simplement superficiel, et ultimement une esquive. Il s’agit d’une excuse pour ne pas penser. » Plus sérieusement, j’en suis venu à formuler deux hypothèses pour expliquer cette incapacité, voire ce refus d’imaginer une société sans domination.
La première, confirmée par un sondage informel en classe, voulait que ces étudiants étaient incapables d’imaginer une collectivité sans chef(s) parce qu’ils n’en avaient aucune expérience : de la famille à l’Université, en passant par les colonies de vacances, les équipes sportives, les scouts, les associations étudiantes et leur communauté religieuse, ils étaient toujours intégrés à des institutions structurées de façon hiérarchique. Or, indiquait Errico Malatesta, « comme tous les êtres vivants, l’homme s’adapte et s’habitue aux conditions dans lesquelles il vit […]. Ayant vécu enchaîné depuis sa naissance et étant l’héritier d’une longue tradition d’esclaves, l’homme a cru, quand il a commencé à penser, que l’esclavage était la caractéristique même de la vie, et la liberté lui est apparue comme étant chose impossible. » De plus, comment penser l’absence de domination et de hiérarchie quand l’histoire officielle se résume à quelques noms de grands chefs : Alexandre, César, Richard Cœur de lion, Attila, Louis XIV, Christophe Colomb, Napoléon, Hitler, De Gaule, Staline, Mao et Pol Pot, Barack Obama, Oussama Ben Laden.
Une autre hypothèse, plus cynique, peut expliquer l’apparente impossibilité de ces étudiantes et étudiants à penser l’anarchie comme une possibilité politique : après tout, plusieurs espèrent que leur diplôme leur permettra d’occuper des fonction de cadres dans la société. Par le simple fait d’être à l’Université, mes étudiantes et mes étudiants participent d’ailleurs déjà d’une société inégalitaire, et d’une élite académique. Comme le rappelle à ce sujet Pierre Kropotkine, « [i]l ne faut pas oublier […] que les savants sont des hommes comme tous les autres, et qu’en majorité ils appartiennent aux classes aisées, et qu’ils partagent, par conséquent, les préjugés de ces classes ; beaucoup sont même directement aux gardes de l’État. Il est donc certain que ce n’est pas des universités que nous vient l’Anarchie. »
Que ce soit par ignorance ou intérêt, ces étudiantes et ces étudiants étaient tout de même en phase avec plusieurs critiques de l’anarchisme énoncées par des philosophes politiques contemporains, qui prétendent que (1) l’anarchisme aurait une conception utopiste et trop optimisme de la « nature » humaine et que (2) l’anarchisme serait conséquemment inapte à penser le politique, qui serait toujours affaire de pouvoir, d’autorité et de hiérarchie. Ces critiques sont à ce point récurrentes quand il est question de l’anarchisme qu’il convient d’y répondre. »

http://lodel.irevues.inist.fr/cahierspsychologiepolitique/index.php?id=3233

http://redtac.org/possibles/2014/12/06/lanarcha-feminisme/

 

Et où est mon époux gitan ? … aux Pays-Bas avec ses filles gitanes et il me manque…

… mais il a besoin de se reposer de moi et de mes furies …ainsi que mes fils gitans chez leur père … ainsi qu’ils en ont décidé et je les comprends … même si, bien sûr, je trouve cela inique pour moi et eux et celles et ceux que j’aime…. mes amours, je sais que vous n’y pouvez rien comme je n’y peux rien moi-même qui en suis la plus meurtrie et qui vous en fait porter le poids de culpabilité … malgré moi et malgré vous toujours…mais à cause d’autres qui s’en déchargent sans conscience sur nous et sur vous…

L’épouse gitane

Où où où
est ce soir mon épouse gitane ?
J’ai entendu les récits les plus fous;
ce ne peut être vrai.
Mais à qui est cette tête avec laquelle elle danse
sur l’aire de battage ?
A qui est l’obscurité qui dans ses bras
devient plus sombre ?
Et où
Où est mon épouse gitane ce soir ?

Les couteaux d’argent étincellent
dans le vieux café défraîchi
un fantôme grimpe sur la table
dans un déshabillé nuptial.
Elle dit : « Mon corps est la lumière
mon corps est le chemin. »
Je lève le bras pour tout arrêter
et je saisis le bouquet de la mariée.
Et où
Où est mon épouse gitane ce soir ?

Trop tôt pour l’arc-en-ciel,
trop tôt pour la colombe.
Ce sont les derniers jours :
Voici l’obscurité et voici le déluge.
Et on ne peut toucher
ni homme ni femme
mais vous qui êtes venu entre eux
vous serez jugé.

Et où
Où est mon épouse gitane ce soir,
Où où où
est mon épouse gitane ce soir ?

L’écologie et les émotions

« Pourquoi une lettre sur les émotions ? Parce que les professionnels de l’environnement et du DD que j’accompagne abordent régulièrement ce sujet: comment accompagner les débordements émotionnels de nos publics ou au contraire leur absence d’affects face aux enjeux écologiques ? Mais aussi, comment faire avec notre propre colère et notre tristesse devant les dégradations irréversibles de la nature et l’inertie générale ? Avec notre propre peur devant les enjeux et le future de notre société ? Avec notre propre frustration devant les résultats insuffisants de nos actions de sensibilisation? Connaître nos fonctionnements émotionnels permet de mieux comprendre notre public et comment on l’impacte. Mieux vivre nos émotions permet d’être plus en accord avec soi et plus à l’écoute de nos publics et partenaires dans l’action, de mieux vivre nos métiers et leurs aléas, d’être moins affecté quand cela se présente, que cela affecte moins nos missions et choix de stratégies d’action. Cela permet donc d’être plus pertinent, percutant et efficace dans son travail. Et parce que les émotions, c’est la vie qui s’exprime à travers nous, alors pourquoi la refuser ? »

http://nature-humaine.fr/wp-content/docs/lettres/LaLettreNH_n14_web.pdf