Si vous voulez être mon « ami(e) » sur Facebook

Voici un « copié-collé » d’un de mes articles sur Facebook. Je le ressors régulièrement pour « faire l’éducation » des petits garçons et des petites filles dans des corps d’hommes et de femmes majeures et vacciné(e)s. La plupart du temps, ce sont des hommes que je dois éduquer, car notre société patriarcale n’éduque pas du tout les garçons de la même manière que les filles. La société patriarcale éduque les garçons pour qu’ils soient à l’écoute de leurs pulsions et de leurs besoins sans leur demander d’être à l’écoute des pulsions et besoins des autres, particulièrement de celles des filles et des femmes…considérées comme plus « matures » et surtout plus responsables qu’eux. On leur demande juste de se contrôler suffisamment pour ne pas se rendre totalement ridicules et infantiles…en public. La société patriarcale élève « mieux »les filles, elle les élèves pour qu’elles soient à l’écoute de certains de leurs besoins et de certaines de leurs pulsions, à condition d’être à l’écoute, surtout, des besoins et des pulsions des autres avant de satisfaire les leurs propres…. cette société patriarcale leur demande donc de se contrôler plus, d’avoir la responsabilité de leurs « humeurs » et la responsabilité des humeurs des autres. On leur permet d’être émotives, de pleurer, mais pas trop émotives tout de même, de ne pas être « hystériques », de ne pas être virulentes, de ne pas être agressives, même si…elles ont toutes les raisons d’être en colère. Donc, la société patriarcale responsabilise les filles et les femmes pour assumer comme de braves filles et femmes toutes les immaturités des autres à commencer par les leurs propres et déresponsabilise les garçons et les hommes de leurs immaturités à eux, puisqu’ils peuvent s’en décharger sur les filles et les femmes.

Cette société patriarcale produit des tas d’humain(e)s totalement malades, qui, tous avec beaucoup d’entrain, reproduisent des tas d’humain(e)s totalement malades, vu qu’ils/elles sont malades, ils/elles ne peuvent donner un bon exemple à leurs enfants sortis des entrailles d’esclaves consentantes, de masochistes, qui aiment leurs compagnons, des petits gamins de merde, des petits pervers narcissiques uniquement à l’écoute d’eux-mêmes.

Nous ne sommes pas tous/toutes logé(e)s à la même enseigne. Nous n’avons pas tous/toutes reçu la même éducation. Nous n’avons pas tous eu la chance d’être élevé(e)s par des parents assez conscients de leurs actes pour être des « parents acceptables » de bons tuteurs, de bon pédagogues et nous permettre, une fois majeurs, de nous lancer dans l’aventure de la vie en étant respectueux/euses, en étant conscients de nos actes et en n’empiétant pas sur la liberté des autres. Nous croyons être bien élevé(e)s, nous croyons être matures, nous croyons qu’il suffit pour cela d’avoir 18 ans, de suivre la loi (écrite par des hommes généralement immatures donc 😦 ), de contrôler un minimum ses émotions, de bien bosser, de bien élever nos enfants (alors, que je le répète, nous n’avons pas eu de bons exemples avec nos parents), de respecter les puissants (nos aînés, nos professeurs, nos parents, nos patron(ne)s, nos banquiers, nos élu(e)s du peuple, les hommes blancs hétérosexuels, les patriarches, phallocrates, pervers narcissiques, voleurs, violeurs, pour être claire) plus que les faibles (nos enfants, les filles et les femmes, les pauvres, les sans-papier, les étrangers en général, nos collègues, nos ami(e)s, nos sœurs et nos frères de misère, le bas-peuple, pour être claire).

Bon, comme vous commencez à le comprendre pour certain(ne)s d’entre-vous, j’essaie, dans la mesure de mes moyens (dont je suis assez satisfaite je dois dire! Hahahahahahah), de m’aider à me dépatouiller toute seule dans cette chiotte, de me respecter moi-même alors que l’on ne m’a pas vraiment appris à me respecter, de respecter les autres alors que l’on ne me l’a pas appris très bien non plus à les respecter et de me faire respecter alors que les autres sont tous/toutes beaucoup plus mal élevés que je ne l’ai été par ma mère, elle-même assez mal élevée et par mon père, très mal élevé lui…. donc assez immatures…. pfffff…. je crois que vous suivez, mais, si vous suivez bien et que ce que je raconte ici vous interpelle, je serais ravie d’avoir vos commentaires en-dessous de cet article sur mon blog ou sur mon mur Facebook.

Après cette longue introduction « psychologie-de-comptoir », « analyse politique » de notre société et des rapports « humains » à la sauce Carolinesque, voici mon article Fesse-de-bouc, enjoy ! 🙂

Bonjour nouvel ami !

J’ai plus de 1600 « ami(e)s » sur FB, tous/toutes ne m’écrivent pas de MP, heureusement. Mais un assez grand nombre cependant. Quelques-un(e)s je les connais bien, et même très bien. Je les connais, parce que je les connaissais déjà avant que l’on devienne ami(e)s sur FB. D’autres parce qu’ils/elles m’ont envoyé des MP dans lesquels ils/elles se présentaient et me disaient pourquoi ils/elles m’avaient demandé mon amitié. D’autres parce qu’ils/elles réagissaient souvent à mes publications en les commentant et qu’ils/elles étaient agréables, intelligent(e)s, drôles et/ou intéressant(e)s, etc. et que, moi, je les ai contacté en MP pour leur demander un truc ou l’autre et nous continuons parfois à avoir des échanges et à nous faire des confidences plus intimes que sur mon mur public. Mais, quand un nouvel « ami » me contacte en MP pour me dire : « Bonjour », « Ca va? », « Bonsoir », « Qu’est-ce que tu fais dans la vie? », etc. …. t’attends-tu à ce que je lui réponde? Est-ce que Facebook est un site de rencontre ? C’est un réseau social. Certain(e)s en usent pour rencontrer des partenaires amoureux et/ou sexuel(le)s. Bien sûr. Je ne les juge aucunement. J’ai, moi-même été sur des sites de rencontre. Mais je n’ai jamais usé de Facebook pour me trouver un amant. Il aurait pu se faire qu’un homme que je trouve sympa et qui me trouve à son goût, je finisse par le rencontrer et que nous batiffolions gaiement. Cela ne s’est pas fait. Cela se fera peut-être un jour. Mais cela ne se fera certainement pas avec un homme qui m’envoie un MP avec un « Bonjour, kwa 2 9 ? » … et, là, aujourd’hui ce 12 octobre 2014, je ne VEUX PAS D’UN NOUVEL AMANT/AMOUREUX !!!! Tu peux me complimenter, essayer de me charmer, me faire du gringue, j’adore cela. Mais m’écrire : « Pourquoi tu ne réponds pas? », me noyer sous des MP répétitifs avec des « Salut! », « Bonsoir »….alors que je ne donne visiblement aucune réponse, cela me GAVE !

https://www.facebook.com/video.php?v=10152667439917744&set=vb.184431752743&type=2&theater

« Qu’est-ce que tu fais dans la vie? » : Entre des millions d’autres choses, j’enseigne à des hommes des techniques infaillibles pour séduire de jolies femmes intelligentes. Bon, cela ne fonctionne pas toujours avec les jolies femmes qui ne sont pas intelligentes, mais pour les autres, c’est très efficace, crois-moi, j’en ai fait des hommes heureux !!! 🙂

Je ne parle même pas des envois de membres en érection, mensurations et niveau de pouvoir d’achat. Ni des promotions réitérées de bouquins, lunettes de soleil, sites de vacances, prets usuriers, etc.

Alors, oui, j’accepte, presque sans regarder les profils, toutes les personnes qui me font des demandes d’amitié. C’est mon choix. Je mélange une partie de ma vie privée avec ma vie publique comme beaucoup d’artistes peuvent le faire. Encore une fois, c’est mon choix. Et j’ai 45 ans, je n’ai besoin de personne pour bien savoir que des demeuré(e)s, des vendeur(euse)s de crème glacée aux Inuits peuvent venir me troller. Je n’ai ni le temps, ni l’énergie de faire le tri. Et, parfois, rarement, mais parfois, l’un(e) ou l’autre que je suspectais fort d’être un(e) troll se révèle une personne fort respectueuse, voire carrément super chouette et totalement hors norme, bien loin des idées préconçues que je m’en étais faites de prime abord. Plus souvent, je me demande ce qu’une personne peut bien me vouloir, car je n’ai pas l’impression que nous partagions les mêmes points de vue, ni les mêmes intérêts. …. je fais des suppositions, mais, aujourd’hui encore, je ne sais pas pour un bon paquet d’entre elles. Ce n’est pas important, le principal c’est qu’ils/elles doivent bien en tirer un bénéfice quelconque et, tant qu’ils/elles me respectent, je les respecterai. Je ne sais pas quel est le nombre limite d’ami(e)s que je peux atteindre et tant que je ne l’aurai pas atteint (je crois que j’ai encore beaucoup de marge 🙂 ), je continuerai comme je le fais à laisser la porte de ma maison ouverte à tous vents, je déteste l’odeur de renfermé! 🙂

https://www.facebook.com/caroline.huens/posts/10205079379966819?notif_t=like

Suite à cet article, j’ai publié sur mon mur les tentatives du jour de mes harceleurs habituels. Mes ami(e)s n’ont pas tous et toutes compris pourquoi je « lynchais » en public, de pauvres hommes qui ne faisaient « que » me draguer…. lisez, si cela vous intéresse les commentaires qui suivent ma publication et, j’espère que vous comprendrez pourquoi je publie mes photos de vacance à poil, un album érotique et pourquoi je trouve que cela ne doit pas permettre aux hommes de venir me harceler, m’insulter, m’intimider, me draguer lourdement en privé…. https://www.facebook.com/caroline.huens/posts/10205733413837257?comment_id=10205737492299216&offset=0&total_comments=56&notif_t=feed_comment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s