L’emmerdeuse

Ha oui! Donc, « on » a voulu me faire taire. « On » m’a dénoncée. J’ai été punie sur FB pendant un jour. Puis, comme je me rebellais et/ou que j’usais du profil de mon cadet pour m’exprimer

https://carolinehuens.wordpress.com/2015/02/01/la-censure-je-lui-dis-merde/

, « l’on » m’en a fait reproche, « l’on » a essayé de me faire culpabiliser, « l’on » m’a dénoncée encore pour l’article précité … qui a été supprimé de mon mur … avec les commentaires de mes potes et une nouvelle suspension de 3 jours. J’ai usé d’un autre profil dormant « Nos Utopies » en attendant de réintégrer la « belle » communauté FB pour (un peu) répondre à des nouveaux commentaires sur mon propre mur

censure 2

censure2 2

censure2 3

Ici, je vais insérer une publication d’hier sur mon mur d’un de mes esprits-frères, qui, puisqu’il est mon frère, a tout compris de ce que cela m’apportait d’être en profil public, de ce que je « fabriquais » sur Fesse-de-bouc, du pourquoi j’y avais montré mes seins que « l’on » voudrait que je cache, puis le bas (et avec des hommes nus en sus ! Shocking! ), bref, je lui cède volontiers la parole. D’autant que c’est le deuxième super compliment qu’il me fait publiquement et comme ce genre de compliment « on » m’en a très peu fait au cours de ma vie, j’en suis forcément très friande. Mon narcissisme et ma confiance en moi s’en trouvent, évidemment, regonflés à bloc, ce qui me permet d’affronter les critiques injustes, les insultes dégradantes, le « Qu’en dira-t-on? » des « braves gens qui n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux »… ce que je fais quotidiennement et ce n’est franchement pas facile!

Didier :

« Cette page, on l’aime, ou on ne l’aime pas…
Si on l’aime, ben :
1) on apprend à se servir de son cerveau
2) on teste sa capacité à discuter
3) on réveille son sens critique
4) on voit une partie de vérité qui dérange
5) on s’émerveille qu’il y ait des gens qui pensent la même chose
6) on prend courage de s’investir pour une cause juste
7) on fait connaissance d’une belle personne
8) on comprend que le temps est relatif car on ne l’a pas pour tout lire…
9) envie de lire le monde diplomatique, de regarder ARTE, de s’abonner à Poiscaille …

Si on ne l’aime pas, ben
Il suffit de cliquer sur bye-bye, au revoir, je n’aime plus, je ne veux plus être ami, et puis basta, plus de photo de corps nus (et jolis) sur votre flux d’info, plus de post dérangeant votre relative sécurité et votre espace de confort,
et puis surtout plein de temps gagné pour regarder de bonnes séries sur RTL, TF1 et lire Sud Presse et France Dimanche.
On prend l’avion pour se faire griller les miches à l’autre bout de la planète, chez tous ces étrangers, afin qu’ils ne viennent pas bouffer le pain des Belges.
Ce qui ne vous empêchera plus de regarder un film porno sans avoir en tête ce qui se passerait si c’était votre fille l’héroïne
et de manger un bon Mac Do-Coca Cola qui foutent la santé en l’air
sans se demander si le Nutella est vraiment si bon pour la planète avec son bon verre de lait venant de l’est et le jus d’orange du Brésil, vive lui, il remporte la palme.

Allez Bonne bourre, faites les bons choix, on ne vit qu’un fois, ce serait chiant de constater à la fin qu’on s’est trompé : le bouton REWIND n’existe pas!

Et quoi que vous fassiez, faites le bien en connaissance de cause et d’effet, moi j’ai choisi, j’avance…
Ke vivu la Tranzicio!
Moi je suis toujours à poil… même sous mes habits! »

censure2 4

censure2 5

censure2 6

http://www.ecologielibidinale.org/fr/miel-educantisex-fr.htm

… et publier les articles de mon blog et les partager avec mes 2.234 ami(e)s + lecteurs/trices occasionnel(le)s + mes abonné(e)s… Profil dénoncé, encore, hier, profil supprimé…

compte désactivé

Bref, je me dis que je dois en emmerder certain(e)s… voire en emmerder beaucoup, non? Et comme vous savez que je suis une chieuse… cela me réjouit plutôt… même si je flippe aussi hein! De ce « qu’ils/elles » pourraient encore me faire… lâchement… anonymement… déloyalement… Et je ne pense pas que je fasse de la provoc’ pour de la provoc’ quand je constate que « l’on » veut me faire taire, que « l’on » essaie de m’humilier, que « l’on » essaie de m’emmerder, de me museler, que l’on m’oblige à m’auto-censurer… quand je parle de la nudité, quand je parle de sexualité, quand je parle de sado-masochisme, quand je parle d’érotisme, quand je parle de la pornographie, quand je parle de la prostitution, quand je parle de la pauvreté, quand je parle de la culture du viol, quand je parle de la pudibonderie, quand je parle du slut-shaming… quand je parle des 2 principaux tabous de notre société malade, les 2 principales violences que subissent les discriminé(e)s : Le sadisme sexuel et la misère économique.

… Tu déconnes Caro? Ce n’est pas l’étalage de tes petits œufs au plat qui a « provoqué » une telle réaction de … violence, encore une fois, à ton encontre? … non, ce n’est pas l’étalage de ma nudité, bien sûr que non. C’est la dénonciation de la morale immorale, de l’hypocrisie, des comportements pervers, de la violence, des manipulations, de la lâcheté, de l’obscurantisme, de la pudibonderie … de notre belle communauté … européenne… pas américaine… pas si tant que cela « judéo-chrétienne »… oui, parce que, c’est aussi des athées qui ont du mal avec la sexualité … des femmes…la nudité…des femmes… surtout la nudité libertaire…

http://epheman.perso.neuf.fr/natreclus.html

… beaucoup moins avec la nudité porno, sado-maso du style des pubs sexistes étalées en permanence sous les yeux des petits nenfants sans que personne n’y trouve à redire… n’est-ce pas?

http://www.vivelapub.fr/quand-la-publicite-dechaine-les-feministes/

sexytrash11

lesinfideles

sexytrash01

Oui, l’obscurantisme de certain(e)s de mes « ami(e)s », de certain(e)s de mes abonné(e)s, de certain(e)s de mes lecteurs/trices…

1972522_10203327541451951_1093445467_n

« Comme le remarquait dans une interview Samira Bellil quelques mois avant de mourir, l’obsession des uns de nous voiler n’a d’égale que l’obsession des autres de nous dénuder. Ces deux obsessions ne sont que deux formes symétriques de la même négation des femmes : l’une veut que les femmes attisent le désir des hommes tout le temps, tandis que l’autre leur interdit de le provoquer. Mais dans les deux cas le référent par rapport auquel les femmes doivent penser et agir leur corps reste le désir des hommes. Ce que le foulard dévoile, c’est que le corps des femmes, dans cette ère prétendument libérée, n’est toujours pas un corps à soi — un corps pour soi. »

1920286_10203327561652456_2077958833_n

http://nous-et-les-autres.blogspot.be/2012/05/la-femme-demembree.html

http://antisexisme.net/2014/01/12/lobjectivation-sexuelle-des-femmes-un-puissant-outil-du-patriarcat-le-regard-masculin/

http://www.madmoizelle.com/je-veux-comprendre-culture-du-viol-123377

http://sisyphe.org/spip.php?article598

http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2015/02/04/revenge-porn-business-va-peut-etre-disparaitre-les-photos-dex-a-poil-257513

1509052_10203172872505324_113004902_n

10468352_10204367327365949_7703001179594121933_n

« Dans leur ordonnance, ils accordent une importance toute particulière aux scènes de sodomie décrites pour fonder leur conviction que DSK ne pouvait ignorer, contrairement à ce qu’il soutient, qu’il avait affaire à des prostituées. Elles donnent lieu à ce propos étrange : « Indépendamment de tout jugement de valeur morale sur ce type de pratique sexuelle qui, lorsqu’elle est consentie librement, n’intéresse pas le droit pénal, force est de constater que ce type de pénétration sexuelle est même parfois refusé par des prostituées. Un tel comportement pouvait donc a fortiori nécessiter  de recourir à des professionnelles rémunérées. »
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/02/02/dsk-au-centre-du-proces-de-la-bourgeoisie-lilloise_4567734_1653578.html#mIZrwjQtPQW3zU3R.99

« Cette affaire exemplaire, où toutes les étapes de la violence sexuelle ont été évoquées –viols, tentatives de viol au travail, harcèlement sexuel, agressions sexuelles, clientélisme de la prostitution, proxénétisme et viol en réunion de personnes prostituées–, finit par faire émerger la réalité de ce que sont les violences sexuelles: le privilège d’une caste dominante, celle des hommes, dans une société patriarcale, où les plus puissants bénéficient de toute la complicité silencieuse de la société. De l’autre côté, la caste des femmes, qui est encouragée à subir et à se taire. »

http://www.slate.fr/tribune/55019/dsk-un-an-apres-feminisme

( Merci Ariane pour le partage de cet article sur ton mur! ❤ ❤ )

52ea6326dc652

10550966_10204211769877109_7111557985102614858_n

Je n’enfonce donc pas des portes ouvertes, voyez-vous. 😉

Je ne fais donc pas de la provoc’ pour de la provoc’, voyez-vous. 😉

Cela me fait peur, oui. … 😦

Mais j’ai eu peur bien souvent dans ma vie.

Et j’ai compris qu’elle était beaucoup plus mauvaise conseillère que la colère, la peur.

Elle tétanise ou nous fait fuir.

Elle nous fait, surtout, obéir.

Accepter des choses inacceptables.

Elle limite notre liberté.

Nous asservit.

Nous muselle.

Nous corrompt.

Nous abrutit.

Nous humilie.

Nous salit si l’on renonce à avoir du courage. ….

gandhi_disobediance

http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-nicole-ferroni-les-ovaires-du-courage

La liberté a un prix très élevé. Celui d’avoir du courage. Celui de se battre. Celui de réfléchir, d’être anxieux/euses. Celui de risquer de tout perdre. Celui d’être isolé(e)s, rejeté(e)s, insulté(e)s, banni(e)s. Celui de n’avoir que peu de moyens matériels. De ne pouvoir compter que sur notre force morale, notre conscience, notre intégrité … et nos plus rares, beaucoup plus rares ami(e)s qui ont acquis, elleux aussi, à force de baffes dans la gueule qu’elleux ont reçues … et se sont donné(e)s… , cette même conscience, ce même courage de leurs opinions. Merci à toi, mon amie, merci à toi, mon ami, merci à vous mes ami(e)s, les rares, les vrai(e)s, les « éveillé(e)s » … d’exister .. tout simplement. 🙂 🙂 ❤ ❤

Ce genre de chose m’est déjà arrivé à plusieurs reprises… comme ici :

https://www.facebook.com/caroline.huens/media_set?set=a.10203109923371635.1073741832.1313047465&type=1

Vous voyez bien que je suis une emmerdeuse! 😦

Je ne le fais pas exprès…

Comme Le personnage que joue Brel dans « L’emmerdeur »…

Il met les pieds dans le plat…

Tout le temps…

Il emmerde un assassin…

Il raconte sa vie…

Il est trèèèèèèèèès malade, n’est-ce pas?  😦

Ou est-ce un anti-conformiste comme celleux-ci ? :

http://www.initiativecitoyenne.be/article-la-non-conformite-et-la-libre-pensee-considerees-comme-maladies-mentales-125434989.html

Pas_bonne_santé_mentale_que_d'être_bien_adapté_à_une_société_malade

citation

… et pour ma belle Anémone, spéciale dédicace :

Publicités

4 réflexions au sujet de « L’emmerdeuse »

  1. Ping : Dernières photos de mes potes naturistes! :-) | Caroline Huens

    • Ce qui est chouette quand l’on n’a plus peur d’être un(e) emmerdeur/euse, c’est que l’on fout des baffes à de vrai(e)s chieur/euses et que l’on s’en débarrasse avant qu’ils/elles ne nous aient entubé(e)… et ils/elles vous font une telle réputation chez les imbéciles heureux/euses… que ces derniers/ères ne viennent plus trop faire chier non plus… par contre, les curieux et curieuses, ceux et celles qui ne se sentent pas trop confortables… dans leurs pantoufles au coin du feu avec leurs pipes, leurs biscuits ou leurs clopes au bec, leurs journaux qui énoncent tous une pensée unique, leur verre de scotch, de bière ou de pinard pour supporter un quotidien peu joyeux…ben, généralement, ils/elles apprécient de se faire un peu bousculer les neurones par les emmerdeurs/euses, et, souvent, ils/elles deviennent, eux/elles-mêmes des emmerdeurs/euses car c’est très libérateur! 😉 😀 ❤

      J'aime

  2. Ping : Le masochisme féminin…et autres fadaises que « l’on  nous fait avaler comme des litres de foutre. | «Caroline Huens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s