Et avec ça Madame, je vous remet une petite tranche de misogynie?

J’ai déjà publié une « conversation » avec mes « amis » Fb qui démontrait bien, je crois, combien nous étions, tous et toutes …manipulé(e)s …et, combien, nous manipulions les autres…parce que nous nous laissions manipuler par les petits pervers(es) narcissiques logé(e)s au fond de notre inconscient par notre éducation patriarcale. J’essaie autant que faire se peut de déloger de mon inconscient ma propre manipulatrice qui m’a trop souvent desservie moi-même … et desservi (voire blessé durement) ceux et, surtout, celles … que je dominais… malgré moi… ceux et celles qui ne sont pas blanc(he)s, qui n’ont pas bénéficié de la même éducation que moi, des mêmes aptitudes que moi, des mêmes avantages que moi, qui sont plus jeunes que moi, moins diplômé(e)s que moi, moins intégré(e)s que moi (là, c’est franchement plus rare de l’être moins que moi, car je n’ai même pas « réussi » à m’intégrer dans le groupe des allocataires sociaux artistes en article 60 mis au service d’une saloperie d’ASBL qui nous chouravait 500euros/mois pour « nous apprendre » comment « nous vendre » convenablement et avec le sourire et en disant merci… aux dominants, les bourgeois(e)s, les « élu(e)s » du peuple, les PDG, les producteurs, maisons d’éditions, petits ou gros « indépendants »…qui dépendent, pourtant de leurs client(e)s, des cons-sommateurs/trices, … du marché… des votes de leurs électeurs/trices et du bon-vouloir-se-laisser-enculer-avec-le-sourire-et-le-respect-qu’ils-doivent-aux-dominant(e)s-et-en-fermant-leurs-sales-gueules-de-pauvre(sse)s-s’il-vous-plaît-merci-patron(ne)s de ceux/celles qu’ils/elles exploitent… »), moins riches que moi, plus fiché(e)s que moi, plus surveillé(e)s que moi, plus censuré(e)s que moi, ayant moins de droits à la parole que moi (ils/elles sont très nombreux/euses…mais, comme d’habitude, surtout nombreuses … car, l’on interviewe plus souvent un imam ou un SDF qu’une femme voilée ou une SDF… qui souvent a la « chance » de ne pas coucher sous un pont car elle peut faire commerce de « ses charmes », n’est-ce pas…pour avoir de quoi se louer une chambre de bonne et se « faire baiser » à l’abri des regards des braves gens… :p :p 😦 )

Donc, j’ai déjà publié ceci :

https://carolinehuens.wordpress.com/2015/02/17/les-manipulateurs-sont-en-nous/

Et ceci :

http://fr.sott.net/article/10919-Vote-dissonance-cognitive-et-peur-de-l-inconnu

Avec en accroche ceci :

« Je réalise maintenant de plus en plus que la plupart des gens ne veulent en fait PAS changer, ou plus précisément, ils veulent bien changer tant que ça n’interfère pas avec leur vie, leurs croyances, leur vision du monde. Ils ne veulent pas s’abandonner à la quête sincère de la vérité, mais se concentrent sur le changement de la tapisserie de la prison (dont ils ne sont même pas conscients) au lieu de s’en évader. Ils préfèrent les mensonges confortables aux dures vérités, ne pas affronter la réalité telle qu’elle est. Ils ne veulent pas abandonner leur soi-disant autorité, leur statut, leur image. Ils sont (inconsciemment) terrifiés, en réalisant que toute leur vie puisse être fondée sur des mensonges, aussi l’auto-apaisement prend le pas sur vérité. C’est un mécanisme inconscient d’auto-défense de l’ego, ou fausse personnalité, et ils ne peuvent pas se voir clairement. »

Et même en commentaire ceci :

Dans et sous cet article-ci :

https://carolinehuens.wordpress.com/2015/02/17/les-manipulateurs-sont-en-nous/

… mais pas avec ceci :

10991108_10205873672463635_4247435825067144962_n

Ce qui aurait, peut-être (mais je ne crois pas, malheureusement) pu éviter qu’un de mes « amis » FB… ne rajoute une petite tranche de misogynie …alors que j’en suis gavée jusqu’à la nausée (peut-être que mon foie ne supporte plus et qu’il est bon pour être servi sur des toasts dans un colloque de masculinistes? 😦 ) . Je vous laisse vous en attrister avec moi cher(e)s lecteurs/trices … si vous êtes féministes, bien entendu… car si vous êtes des anti-féministes à la Elisabeth et Robert Badinter…. vous risquez, plutôt de vous en réjouir… ou pas, tout de même… car ces petits phallocrates… n’ont pas réussi à me manipuler convenablement, ni à manipuler deux de mes vrais amis (D’ailleurs je les embrasse bien fort ces deux-là !  ❤ ). :

  • Ah bon, il faut recevoir des claques de Caroline Huens pour devenir féministe. Comme si Caroline Huens était indispensable au féminisme…
  • Caroline Huens Non je ne suis absolument pas la seule féministe…mais nous sommes fort peu nombreux/euses à l’être…Et beaucoup de féministes auto–proclamé(e)s…sont des enfoiré(e)s de patriarches. Comme Elisabeth Badinter, par exemple, si respectable, si aimée…des hommes qu’elle sert si bien …en vendant ses soeurs les plus pauvres, en disant que les hommes ont des besoins sexuels plus importants que les femmes et qu’il faut que les femmes les laissent aller au bordel voir des putes si elles les …respectent et les aiment…
  • Stéphane Stevens · Ami(e) avec Marcel Sel et 2 autres personnes

    Quant à vous, monsieur TN Le Roij, vous ne pourrez QUE décevoir madame Huens… Elle est tellement empêtrés dans ses certitudes… Bonne chance à vous…
  • Stéphane Stevens · 3 amis en commun

    Ha ha ha! L’avant-garde féministe ouvrièriste… La championne du féminisme… Badinter ne m’intéresse pas… De toute façon, avec madame Huens, nous avons la quintessence de la chose… Amen!
  • Caroline Huens Oui, comprends-tu Tröss Nipanki Le Roij pourquoi je suis malheureuse maintenant? Pourquoi, je ne me faisais pas des idées? Ou, penses-tu encore que j’ai eu une : »… réaction d’hyper colère .. « … comme Monsieur Stevens voulait le démontrer dès la première question et qu’il a réussi à te démontrer…à toi, qui donc, me déçois ceci :  » Quant à vous, monsieur TN Le Roij, vous ne pourrez QUE décevoir madame Huens… Elle est tellement empêtrés dans ses certitudes… Bonne chance à vous… « 
  • Tröss Nipanki Le Roij Caroline Huens, si tu es déçue pour si peu de choses… Quand bien même S Steven ne m’intéresse pas le moins du monde… Et surtout monsieur Stéphane Stevens, je ne tiens pas à rentrer dans votre jeu… Je n’ai fait que relever la colère de Caroline Huens et demandé le droit au doute.. Je n’ai pas fait appel à la solidarité masculine…
  • Caroline Huens Et ce monsieur doit être un lecteur assidu de Charlie Hebdo, journal qui, malgré que je déplore l’attentat terroriste dont il a été victime et ne voulant pas du tout dire que leurs dessins « humoristiques » ont provoqués…reste pour moi un torchon misogyne, homophobe et raciste, intolérant…sous couvert d’être des libres penseurs décomplexés et libérés sexuellement, des « provocateurs » qui ne provoquent pas du tout la pensée dominante patriarcale…
  • Caroline Huens Je sais Tröss que Monsieur Stevens tu n’en n’as pas grand chose à faire…mais, je pensais que tu ne me jugerais pas à l’aune…désolée hein…mais à l’aune de son jugement patriarcal. Et je suis déçue que tu mette ma parole en doute, mon expérience en doute, que tu doutes …de moi, de mon analyse, de ma « maturité » et expertise…car c’est effectivement un domaine où je suis plus experte que toi, celle de repérer les misogynes….
  • Tröss Nipanki Le Roij Bon, Caroline Huens, on va arrêter ce faux procès… Je n’ai jamais dit que ce monsieur était ou n’était pas misogyne… Je n’ai jamais douté de ton « expertise », de ta « maturité », extceteri extcetera… J’ai admis dès le début, avec autant de facilité que c’était clair, que ses questions étaient tendancieuses. J’ai simplement écrit que ce monsieur (qui à présent me fait chier en mp) ne t’avait jamais traité de castratrice, agressive et je ne sais plus très bien quoi… D’ailleurs je me demande bien pourquoi je suis en train de me justifier par rapport à un délit d’ opinion présumé que je n’ai pas commis… Et vous, monsieur Steven, arrêter de rigoler dans votre barbe (si si, je suis certain que vous le faites) au vu du déroulement de la discution… Revenons à Caroline Huens: que tu sois meilleure détectrice de pensées misogynes que moi = ou pas = n’est pas un acte de gloire. On ne fait pas un concours ici… Allez, moi j’ai du boulot qui m’attend… Portez – vous bien…
  • Stéphane Stevens · 3 amis en commun

    Magnifique, magnifique que tout ça… Voilà qui confirme que la pensée libertaire (tendance je veux pas travailler, je préfère que les autres triment pour moi = surtout mon mec) de madame Caroline Huens est aussi utile à la dialectique que n’est le vélo pour un poisson…
  • Tröss Nipanki Le Roij Monsieur Stevens, si vous pouviez vous taire, ce ne serait pas mal non plus…
  • Patrick Guillore Caroline partage un article en nous disant qu’il s’agit d’un bon article. Elle nous invite donc à discuter de cet article à y réfléchir, et voilà qu’arrive monsieur Stéphens avec son premier commentaire « Stéphane Stevens Pardonnez-moi mme Caroline Huens, mais vous considérez-vous comme quelqu’un qui est « en pleine conscience »? » Bien Mitre Stevens, voilà donc une question ouverte qui invite à démarrer une discussion fructueuse, un échange d’opinions en quelque sorte. Deuxième intervention courageuse et ouverte du sieur Stevens: « Et quelqu’un qui ne partage pas vos opinions, peut-il être considéré comme inconscient ? ». Tellement courageux, qu’il supprime ce commentaire après que la réponse de Caroline eut cinglé,Caroline qui s’interroge sur son droit à s’exprimer avec cet individu. Troisième intervention du Monsieur « Où donc avez-vous lu que je préférerais que vous vous taisiez? Le problème, il me semble, c’est la généralisation et les procès d’intention dont vous êtes coutumière … hélas… Ça déforce singulièrement votre combat. ». Le « coutumières » a été modifié en « coutumière ». Moi non plus à la première lecture Tröss, je n’avais pas vu les signes de misogynie, j’avais seulement relevé le refus de donner droit à Caroline de s’exprimer sur le sujet plus vaste de l’enfermement des individus dans cette société patriarcale et ultra libérale et du questionnement sur le vote. Mais ce pluriel supprimé en dit long sur la misogynie de Stéphane Stevens. Voilà pourquoi Caroline est en colère et l’exprime sans ménagement, afin d’être bien comprise et bien entendue. L’article de SLATE.FR peut nous éclairer sur notre difficulté nous les hommes à détecter le plus petit signe de misogynie. Mais si nous en venions au vrai sujet « l’illusion du vote » non? Monsieur Stevens pas utile d’y participer si cela risque de vous faire réfléchir sur le fonctionnement de la Société, mais au moins laissez les autres y réfléchir sans que vous veniez parasiter ou si vous préférer « nous brouiller l’écoute ». ( oui c’est misogyne ça, Monsieur Stevens, mais je l’assume parce que je trouve que ça vous va bien au teint)
  • Patrick Guillore Si nous nous sentions bien dans la société et dans le monde dans lequel nous vivons ça se saurait. Alors autant s’interroger sur cette société, sur ce monde, sur nous-même et nos fonctionnements tant individuels que collectifs, sur notre capacité à être et à juger en toute autonomie. Alors je suis bien d’accord, rien n’est moins facile que cela et ce n’est d’ailleurs pas ce que l’auteur de l’article nous demande. Il demande de s’interroger honnêtement, de ne pas se chercher des justifications. Nul n’est parfait, ni nous même ni le monde dans lequel on vit, ce n’est pas une raison pour se voiler la face, pour se trouver des bonnes raisons de…, de se manipuler l’esprit ou de tenter de manipuler les autres en refusant certains constats. Ne nous mentons nous pas à nous même, tant individuellement que collectivement, même si bien sûr tous les jours, nous le faisons dans le feu de l’action, ne serait-ce que pour survivre. Devons nous pour cela en rester là dans le constat, non certainement pas, nous devons accepter de nous dire que tous les jours nous déléguons une partie de notre autonomie à d’autres dans plein d’actes de la vie quotidienne, plein de petits renoncements en quelques sorte, en ce sens oui le vote est un renoncement et cela devient un asservissement dès lors que presque naturellement il sera détourné, y compris par des gens bien intentionnés. Et comme notre monde, tout comme, à une autre échelle, notre cerveau, sont pollués par la vision que nous avons imprimé de la société, nous somme à la merci des préjugés, à la merci des prédateurs, à la merci des manipulateurs; sexuels, sociaux, raciaux, politiques, économiques… tout cela, avec notre peur de se retrouver comme tout nu en totale autonomie, fait que oui nous déléguons chaque jour, notamment par le vote et que nous fabriquons nos propres barreaux, que nous en construisons aussi chaque jour pour d’autres: les femmes, les étrangers, les faibles, les démunis… Nous avançons souvent avec notre bonne conscience, bien entendu puisque tout ce que nous disons et faisons chaque jour à chaque moment n’est pas en harmonie avec cette autonomie, alors oui nous faisons des choses dans cette société (associatif, politique, syndicat…) nous nous débattons comme nous pouvons, parfois et peut-être même souvent au détriment d’autres gens. Alors de tout cela ne tirons pas gloire, ne plantons pas d’étendard: de moi-je… Soyons humble et disons-nous bien que tout cela n’est que pis aller et que ça ne nous délivre d’aucune oppression au final. Alors oui je choisi d’être curieux, d’éviter les jugement à l’emporte pièce, j’écoute, je lis, je partage et çà défaut d’être autonome cela me fait prendre conscience de mes limites. N’y a-t-il pas là plus belle façon de pouvoir les dépasser ces limites?
  • Caroline Huens https://carolinehuens.wordpress.com/…/les-clefs-du-succes/

    Cette réflexion m’est venue après avoir publié une citation tirée du titre d’un article d’un vrai mec qui a…
    CAROLINEHUENS.WORDPRESS.COM
  • Caroline Huens http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Cassandre

    Le syndrome ou complexe de Cassandre désigne les situations où on ne croit pas ou ignore des…
    FR.WIKIPEDIA.ORG
  • Caroline Huens  » oui c’est misogyne ça, Monsieur Stevens, mais je l’assume parce que je trouve que ça vous va bien au teint  » , ce n’est ni misogyne … ni misandre Patrick, c’est juste du bon sens que de foutre leurs nez dans leurs merdes à des manipulateurs qui viennent discréditer les opinions de ceux…mais surtout de celles …dont ils ont la trouille … qu’on les écoute et que l’on commence… à réfléchir sainement… sur soi-même, avant tout. Généralement, ils (bon, parfois elles aussi hein! ) n’attaquent pas le fond du problème, ne donnent aucun argument pour s’opposer à une idée progressiste….ils s’attaquent au « ton », à la « manière » dont cette nouvelle idée est exprimée…à la forme, donc, et pas au fond. Les féministes y sont particulièrement habituées…et les repèrent immédiatement…puisqu’on les attaques sur « qui » elles/ils sont…et non sur ce qu’ils/elles pensent…. noyant les débats, « brouillant l’écoute » comme tu dis si bien pour empêcher tout le monde de réfléchir sainement et sans s’énerver. Ce sont des fouteurs de merde et c’est cela qui m’a peinée Tröss Nipanki Le Roij que tu trouves que j’étais agressive … trop rapidement…que tu trouves que je lui faisais des procès d’intention…et à toi aussi… que tu ne me fasses pas confiance et en disant que c’était moi qui cherchait des poux à tout le monde…alors que je me fais agresser en permanence par plein de gens…en dissonance cognitive. J’espère que ce pauvre malade que j’ai castré ne viendra plus t’emmerder en MP…mais tu dois tout de même reconnaître que je t’avais prévenu que ce type était un salopard de première catégorie, non?
  • Stéphane Stevens · 3 amis en commun

    Hé, Caroline Huens, bonne nouvelle, je suis toujours là et j’ai toujours mes baloches… Par contre je vois que dorénavant tu t’acharnes sur ton ami Tröss N brol machin… C’est bien ça, tu extermines ton propre carré de défenseurs … Il ne fait pas bon être de tes amis dis donc…
  • Patrick Guillore Tröss Nipanki Le Roij et pas N brol machin, Monsieur Stevens apprenez à ne pas mépriser tout le monde et par la même occasion apprenez à lire et comprendre correctement ce qui est écrit. Car si pour vous lorsque une personne dit qu’elle est peinée par un ami dans ce cas elle extermine cet ami vous avez une compréhension bien déformée. Nul doute alors que vous ne puissiez entendre ce que dit Caroline, encore moins le comprendre. Je ne suis donc pas étonné au final de constater que vous êtes bien incapable de discuter du fonds de ce qu’exprime Caroline.
  • Caroline Huens Si, mes vrai(e)s ami(e)s savent fort bien qu’il est bon de me respecter et de m’écouter…car, même si parfois, cela leur fait mal au cœur, ils/elles savent que je ne le fais pas sans amour pour elles/eux… et même si vous n’êtes pas capables de le comprendre vu que vous êtes un pauvre couillon sans courage aucun donc, même ce que je vous envoie dans la tronche, c’est pour votre bien aussi à vous…pas seulement pour mes frères et sœurs humain(e)s. Je vous plains, mais ne vous respecte pas… car je ne respecte que les personnes respectables…
  • Patrick Guillore allez petite dédicace http://www.dailymotion.com/…/xd396_brassens-quand-on…

    Regarder la vidéo «Brassens –  » quand on est con  » » envoyée par cedric sur Dailymotion.
    DAILYMOTION.COM|PAR CEDRIC
  • Caroline Huens Et celle-ci de ma part ! http://www.dailymotion.com/…/xm4vd_la-mauvaise…

    Au village sans prétention J’ai mauvaise réputation. Que je me démène ou que je reste coi Je passe pour…
    DAILYMOTION.COM|PAR CARMEN VERA
  • Caroline Huens Celle-ci aussi : http://www.dailymotion.com/…/x9g3jo_tout-le-monde-il…

    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil…
    DAILYMOTION.COM|PAR JYSMAX
  • Caroline Huens Et en panacée :http://www.dailymotion.com/…/x2amx8_michel-fugain-les…

    Michel Fugain & le Big Bazar – Les Gentils, les Méchants. 1975
    DAILYMOTION.COM|PAR GILBERTMARTIN
  • Yves Hamaide Et quant a « vos balloches » (sic) monsieur Stéphane Stevens, à vous lire je ne doute pas un seul instant que vous les ayez toujours…. Malheureusement je crains que vous ne les ayez plus vraiment au bon endroit et que par conséquent elles compriment un peu un autre organe relativement utile et qui aurait pu vous permettre de réfléchir et de vous adresser à vos contradicteur avec un peu plus de respect et de discernement….
  • Tröss Nipanki Le Roij Ah ben pour moi, Tröss N brol machin ça me va très bien en fin de compte. Quant au reste, eh ben j’avoue que j’écoute qui je veux quand je veux. Je suis un grand garçon à présent, je n’ai plus besoin de maman. Et en vérité je n’ai pas besoin des leçons de morale de mr Stéphane Stevens ni de personne d’autre d’ailleurs…
  • Caroline Huens  » Je suis un grand garçon à présent, je n’ai plus besoin de maman.  » Ha bravoooooo, belle émancipation, je suis tellement heureuse de le lire! Et je suis heureuse de t’écrire, aussi, cher « grand frère » …ou cher « papa »? … que, moi, également, je suis majeure et vaccinée et émancipée et que tes leçons de morale à toi, tes conseils éclairés à toi, tes jugements paternels, à toi, ta « bienveillance » patriarcale hypocrite vis-à-vis de moi, tu peux te les foutre dans ton petit cul de gamin de merde, à toi, TrössN brol machin! Parce que ton : « J’avoue Caroline Huens que je ne comprends pas ta réaction d’hyper colère … Il se peut que ce monsieur Steven pose des questions tendancieuses… Mais je ne vois pas, même dans la question qu’il aurait supprimé, où il sous-entendrait que tu es une dingue hystérique, une parano , malade, agressive, castratrice etc… Pour le reste, je ne sais pas quel rapport ce monsieur entretien avec toi et avec ta façon d’être… Si rapport il y a… Bonne journée..  » Ben, ils me restent un peu au travers de la gorge, tu vois, « en fin de compte »! Continue bien comme cela à ne pas écouter celle qui ne se considère plus comme ta petite sœur humaine, comme ton amie, et qui a bien de la peine, tout de même, qu’il te soit si difficile de ne pas voir la paille (ou la poutre?) qu’il y a dans ton œil! Oui, continue à ne pas faire ton examen de conscience, à ne pas vouloir faire un petit peu ton introspection, à ne pas désirer grandir un peu, tu n’es pas le premier à me décevoir, à me désoler, à m’humilier alors que jamais, au grand jamais je ne me serais permise, moi, d’aller te donner des conseils « avisés », des critiques sur ta façon d’être et de faire, d’insulter ton intelligence (ta réaction d’hyper colère … mais noooon, hein, ce n’est pas ce que les phallocrates appellent des « crises d’hystérie » ou être « une dingue hystérique, une parano , malade, agressive, castratrice », bien entendu hein, Caroline. Tu te fais des idées, voyons, ce Monsieur est bien gentil de te poser des questions tendancieuses, les questions tendancieuses sont des questions qui ne veulent absolument pas te mettre sur la défensive, te foutre en rogne, te saper ta crédibilité vis-à-vis de ceux/celles qui te lisent, tes amis, surtout tes amis masculins, détourner la conversation du fond pour parler de la forme, ce sont des questions banales, amicales, tout-à-fait sympathiques et intéressantes, oui, si nous parlions un peu de ton « ton », de ta « forme » Caroline, hum, sans vouloir nous mêler de ce qui ne nous regarde pas, tu as bien pris tes cachets ce matin?, tes petites pilules bleues ?, parce qu’il nous semble, à nous, les hommes blancs, que tu ne nous respectes pas assez, tu vois, que tu ne te laisses plus assez manipuler, que tu nous soupçonnes d’intentions malveillantes cachées, que tu nous « fais de « faux procès » et nous critiques et c’est fort désagréable, je te le dis tout net !…voilà les raisons de mon intervention pour que tu te calmes un chouïa et republies des trucs qui nous plaisent, à nous, les braves pères de famille : des photos érotiques et artistiques, des belles sculptures en matériaux de recyclage, et que tu continues, aussi, à converser en MP avec moi, aux petites heures de la nuit quand tu as tes insomnies, de choses et d’autre, surtout de me remercier de te dénicher de beaux documents sur les nus artistiques non-pornographiques, de me complimenter sur ma culture, surtout de m’écouter sur « combien je suis un brave homme qui aime les femmes et les africains », d’ailleurs, j’en ai épousé une de femme africaine, tu vois, « j’ai déjà sauvé le monde », moi, l’homme blanc, je ne peux donc être un salaud de phallocrate, un crétin de misogyne, un pourri d’occidental, vu que ma femme m’a donné une attestation de « bonne vie et mœurs », c’est comme Monsieur Badinter, celui qui est si brave homme puisque c’est grâce à lui que la peine de mort à été abolie en France (encore un qui n’a pas profité du travail acharné de ses « collaborateurs … et collaboratrices? Des militant(e)s bénévoles? Encore un qui est sorti de la cuisse de Jupiter, hein! ) et qui ne peut être un patriarche misogyne car il a épousé une féministe auto-proclamée et qui le soutien et l’aime si fort, son homme, qu’elle lui a donné licence de se battre avec les salauds au sénat pour bien maintenir la prostitution comme elle est en France et de saper le boulot des abolitionnistes dans mon style, qui ne peuvent pas aimer les hommes vu qu’elles n’acceptent pas qu’ils aient plus de besoins sexuels que les femmes et, surtout, que cela signifie que les droits humains des plus faibles soient bafoués pour ce faire ! (Tiens, au fait, que penses-tu de la traite des femmes africaines par des hommes blancs ou noir pour les faire sucer des bites de toutes les couleur en Europe? Et ta femme, qu’en dit-elle, hum? ). Bon, je ne vais pas aller te retirer de ma liste d' »amis » atroce Tröss Nipanki Le Roij, je n’ai nulle envie de passer sur ton mur et de voir toutes tes publications hypocrites pour se faire, j’espère que tu vois bien où est la porte de sortie et que je n’ai pas besoin de mes amis masculins pour t’envoyer au diable. Je suis vraiment désolée que tes capacités intellectuelles que je n’ai jamais sous-estimées, mais, peut-être, sur-estimées , car je croyais qu’elles étaient accompagnées de hautes valeurs morales , ce qui n’est, apparemment pas le cas … en tous cas, tu n’en n’as pas montré beaucoup ici, oui, je suis navrée d’avoir dû constater que tes capacités ne t’ont pas permises de faire amande honorable et de reconnaître que tu ne t’étais, certes pas, montré amical envers moi. j’espère que tu retrouveras vite tes neurones perdues je ne sais où…peut-être bien, dans ton caleçon, car j’ai dû, je ne sais comment, te rappeler ta « mère castratrice symbolique »! Je ne la connais pas, donc, je ne sais pas ce qui a pu te faire mal au zizi dans ce que j’ai pu dire à Sieur Stevens … ou dans ce qui est dit dans l’article…dans le FOND du problème, donc, et non, dans la forme que ce crétin de phallocrate a voulu mettre en avant… et à qui tu as emboîté le pas et qui a bien compris quel allié il avait avec toi ce qui lui a donné l’autorisation de venir te faire chier en MP, pauvre Tröss, comme je te plains de penser une seule seconde que tu n’as pris le parti de personne, que tu es resté bien « neutre »… tu n’habites pas en Suisse, mais en Belgique… et la neutralité n’est pas possible quand on est au centre de l’Europe et que des salopards veulent faire la guerre et exterminer ceux/celles qu’ils/elles jugent ne pas avoir de bonnes opinions, les leurs, celles d’être des personnes qui ont plus de droits que les autres, simplement parce qu’ils ont un zizi, qu’ils sont blancs, qu’ils sont athées/catholiques/protestants/juifs/orthodoxes (biffez les mentions inutiles) … bref, des patriarches biberonnés à la pensée unique …patriarcale donc !
    441_002
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s