Prostitution : le consentement dissymétrique

Le blog de Christine Delphy

Par Joël Martine

Les prostitué.e.s ne sont pas les seules personnes concernées par la proposition de loi de la députée Maud Olivier actuellement en débat. Toute femme, et tout.e ado, pour peu qu’elle ou il tombe dans une situation de précarité économique ou de vulnérabilité psychique, peut se voir proposer de l’argent en échange d’actes sexuels. La menace prostitutionnelle fait partie de la « normalité » de la condition des femmes, et des pauvres. C’est à cette banalité de l’achat de « services sexuels » qu’il faut mettre fin.

Dans cet article je me suis efforcé, dans chaque paragraphe, de répondre de façon très résumée à une objection ou une interrogation que soulève la proposition de loi.

 

Dans la prostitution, même « libre », le consentement n’est pas symétrique. L’acheteur consent à donner une somme d’argent en échange de quelques moments de plaisir. La vendeuse (ou le vendeur), si la prostitution est pour elle un…

View original post 1 503 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s