Contre la violence faite aux femmes, un livre de nouvelles : «La seule chose à briser, c’est le silence»

Sans Compromis

Tous les 2,5 jours en France, une femme meurt sous les coups de son compagnon. En 2013, 129 femmes étaient tuées par leurs conjoints ou ex-compagnons et 33 enfants sont morts. Mais les violences ne s’arrêtent pas aux coups physiques : elles peuvent être psychologiques, morales, verbales…

«Promis ma belle, je vais changer… ça n’arrivera plus. Excuse-moi mon amour …

… mais bon, c’est toi aussi, des fois, tu te rends pas compte mais tu me pousses à bout ! »

Pour des milliers de femmes, que ce soit en France ou ailleurs, ces mots sont quotidiens. Ils sont synonymes de tendresse après la violence, l’amour après les coups. La plupart d’entre elles s’efforce à croire en ces promesses qui relèvent la plupart du temps de l’utopie. Elles culpabilisent, finissent par se sentir coupables. Il a des journées harassantes au boulot et puis, il y a les enfants, on ne va…

View original post 408 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s