– La guerre de l’industrie du sexe contre les féministes

La guerre de l’industrie du sexe contre les féministes

Affiché sur Truthdig le 3 juin 2015

Par Meghan Murphy

mmurphy_590

Les pornographes ont toujours défendu les productions et les pratiques de leur industrie extrêmement rentable comme de la «liberté d’expression», même si celles-ci sexualisaient le pouvoir masculin et la violence contre les femmes. De même, les défenseurs de la prostitution, qu’ils qualifient stratégiquement de «travail du sexe», présentent comme libérateur le mouvement visant à la faire légaliser et normaliser.

Mais ces groupes n’appuient la libre parole et la liberté que dans la mesure où elles servent leurs intérêts. Les personnes qui s’expriment contre l’industrie du sexe sont exclues de leur version de la «liberté».

Nous en avons vu la preuve au mois de mars, quand un certain nombre de lobbies pro-prostitution ont menacé de boycotter une conférence organisée à Vancouver, en Colombie-Britannique, qui avait obtenu la présence du célèbre journaliste et…

View original post 2 228 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s