Excusez-moi pour le dérangement!

Chère lectrice, cher lecteur,

J’ai des opinions, des avis, des réflexions et une manière de vivre qui dérangent beaucoup de monde. Je ne cherche plus à plaire qu’à celleux qui me plaisent. Je ne respecte plus que celleux qui me respectent. C’est-à-dire celleux qui usent d’une communication non-violente et qui n’essayent pas de me con-vaincre quand ellils ont une autre façon de voir que moi, surtout en usant de techniques de manipulation que je connais par cœur vu que notre société patriarcale, capitaliste, raciste, élitiste, colonialiste, violente, hypocrite, perverse et obscène (ne biffez pas les mentions utiles 😦 ) ne « communique » et ne « fonctionne » que comme cela.

J’estime que sur mon mur FB et sur mon blog et, plus rarement sur twitter, je peux m’exprimer en toute franchise et sans égards pour celleux qui n’ont pas la conscience tranquille et qui ont une très mauvaise estime d’elleux-mêmes … trop basse … ou encore pire… trop haute.

Si vous vous intéressez à ce que j’écris, pense, vis et fabrique, vous n’êtes pas du tout obligé.e de vous intéresser à tout ce que j’écris, pense, vis et fabrique et je ne recherche pas votre aval, votre approbation, pour écrire, penser, vivre et fabriquer des trucs plus ou moins utiles. Il est bien entendu que je préfère vous plaire que de vous faire chier grave … mais j’ai suffisamment de maturité, aujourd’hui, pour savoir que je ne vais plaire qu’à un très petit nombre de gen.tes et que je ne suis pas plus capable qu’un.e autre de résoudre la quadrature du cercle.

Si vous avez quelque chose à me demander, que vous avez des attentes non-exprimées vis-à-vis de moi, des intentions cachées … ne vous attendez pas à ce que je les devine. Mais je vais déjà vous annoncer que je n’ai ni les capacités, ni l’envie, de contenter tous les besoins et désirs de mes plus de 2.500 « potes FB », par exemple … car déjà, je n’ai ni les capacité, ni l’envie de contenter tous les besoins et désirs de mes deux fils, de mon compagnon, de ses deux filles, de mon pote que j’héberge, de ma mère, de ma sœur, de mon frère, de mes beaux-frères, de mes belles-sœurs, de mes beaux-parents, du père de mes fils, de tous mes ex, de tous mes potes IRL, des inspecteur.trices de l’ONEM, des assistant.es sociales.aux des CPAS, etc. D’ailleurs, j’en déçois vraiment beaucoup, même celleux qui m’ont exprimé leurs intentions, besoins et désirs plus que clairement.

recite-nj10h7 11281792_949509881760265_1869015331_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s