L’écologie et les émotions

« Pourquoi une lettre sur les émotions ? Parce que les professionnels de l’environnement et du DD que j’accompagne abordent régulièrement ce sujet: comment accompagner les débordements émotionnels de nos publics ou au contraire leur absence d’affects face aux enjeux écologiques ? Mais aussi, comment faire avec notre propre colère et notre tristesse devant les dégradations irréversibles de la nature et l’inertie générale ? Avec notre propre peur devant les enjeux et le future de notre société ? Avec notre propre frustration devant les résultats insuffisants de nos actions de sensibilisation? Connaître nos fonctionnements émotionnels permet de mieux comprendre notre public et comment on l’impacte. Mieux vivre nos émotions permet d’être plus en accord avec soi et plus à l’écoute de nos publics et partenaires dans l’action, de mieux vivre nos métiers et leurs aléas, d’être moins affecté quand cela se présente, que cela affecte moins nos missions et choix de stratégies d’action. Cela permet donc d’être plus pertinent, percutant et efficace dans son travail. Et parce que les émotions, c’est la vie qui s’exprime à travers nous, alors pourquoi la refuser ? »

http://nature-humaine.fr/wp-content/docs/lettres/LaLettreNH_n14_web.pdf

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’écologie et les émotions »

  1. Ping : Changement politique: « notre œuvre est commune et nous sommes solidaires les uns des autres »… | Caroline Huens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s